Pourquoi recruter un apprenti ?

L’apprentissage : Pour l’entreprise

L’apprentissage est un moyen de former un jeune aux métiers de votre entreprise.
Il se déroule en alternance entre l’entreprise et le CFA (3 semaines en entreprise / 1 semaine en centre de formation).
Plusieurs atouts pour l’entreprise :
– Il sert à pérenniser la disponibilité d’une main d’œuvre qualifiée à votre activité.
– Il vous permettra de transmettre votre savoir-faire et vos méthodes et d’affirmer votre notoriété.
– Il vous permet d’être acteur :

  • de la formation d’un futur collaborateur en lui apprenant les méthodes et les valeurs propres à votre entreprise.
  • de la réussite d’un jeune s’insérant dans le monde professionnel.

L’apprenti est un salarié actif de votre entreprise sous contrat d’apprentissage (à durée limitée)

Des aides financières à l’embauche des apprentis accompagnent les entreprises recrutant un jeune en apprentissage, notamment l’exonération de charges sur les salaires et la perception de primes nationales et régionales.
Pour plus d’informations sur l’apprentissage, cliquez ici.

Les activités de votre entreprise correspondent au diplôme préparé.
Vous êtes en mesure de nommer un maître d’apprentissage responsable de la formation d’un jeune. Il doit, sauf conditions spécifiques à certaines professions :

  • Être titulaire d’un diplôme de même niveau que celui préparé par l’apprenti dans le domaine professionnel concerné, et avoir 3 ans d’expérience dans ce même domaine
  • Posséder une expérience professionnelle de 5 ans dans une activité en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti
  • Disposer d’un équipement, de techniques, de conditions de travail, d’hygiène et de sécurité pour apporter une formation satisfaisante
  • L’apprenti est considéré comme un véritable salarié : ses horaires, ses congés et son régime de protection sociale sont ceux appliqués dans la profession. Il peut prétendre à la prise en charge légale de ses frais de transport.
  • L’apprenti n’entre pas dans le calcul de l’effectif du personnel pour le calcul du seuil social de l’entreprise* sauf en ce qui concerne la tarification des risques d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

*Par exemple, une entreprise de 9 salariés qui embauche un apprenti ne franchit pas le seuil des 10 salariés.

Dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, la formation est assurée par un CFA et par une entreprise au sein de laquelle un maître d’apprentissage assume la responsabilité de la formation de l’apprenti.
Le maître d’apprentissage peut être soit le chef d’entreprise, soit un salarié. Il doit impérativement être présent sur le lieu de travail de l’apprenti. Il doit être majeur, offrir toutes garanties de moralité et présenter des compétences pédagogiques et professionnelles.
Sa mission est déterminante dans le parcours de qualification de l’apprenti. Il est, en effet, un maillon essentiel dans la qualité de transmission des savoir-faire et de la culture de l’entreprise. Il participe ainsi à développer les moyens d’une insertion professionnelle réussie.
En liaison avec le CFA, il a pour mission de contribuer à ce que l’apprenti acquiert dans l’entreprise des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparé. Des formations peuvent lui être proposées par le CFA.
Les CFA sont à l’écoute des chefs d’entreprise et cherchent à répondre à leurs besoins.

  • Pour recruter un apprenti, vous devez remplir le contrat d’apprentissage et la déclaration en vue de la formation de l’apprenti (DEFA) qui sont à retirer auprès des Chambres Consulaires (CMA- Chambre des Métiers et de l’Artisanat- CCI- Chambre de Commerce et d’Industrie) ou de la DIRECCTE pour les contrats publics.
  • Pour rechercher votre apprenti : les CFA, les Missions Locales, les agences Pôle Emploi, les Centres d’Information et d’Orientation (CIO), les Services Universitaires d’Information et d’Orientation (SUIO) et les Chambres Consulaires peuvent vous guider.
  • Chaque année, au premier trimestre, le CFA organise des portes ouvertes pour présenter l’ensemble des métiers préparés par apprentissage.
  • L’employeur peut être maître d’apprentissage de 2 jeunes en contrat d’alternance ou élèves des classes préparatoires à l’apprentissage (CPA) et d’un apprenti redoublant.
  • En complément, tout salarié répondant aux conditions requises pour être maître d’apprentissage peut former 2 apprentis et un apprenti redoublant.